Les partenariats - Institut de recherche pour le développement (IRD)

Vous êtes ici : Accueil / Les partenariats

Les partenariats

© IRD / Jean-Pierre Raffaillac Indigo 34838  

Organisme pluridisciplinaire reconnu internationalement, travaillant en partenariat avec le Sud, l'IRD confirme, par son réseau et sa présence structurée dans une cinquantaine de pays, l'originalité de sa démarche de recherche, d'expertise, de formation et de partage des savoirs au bénéfice des pays qui font de la science et de la technologie un des premiers leviers de leur développement.

Une collaboration internationale

Une collaboration internationale inhérente aux activités de recherche.

Les principaux enjeux de la recherche pour le développement ont aujourd’hui une dimension planétaire (pandémies, climat, migrations, etc.). Aussi, la recherche ne se peut se faire seul, mais en partenariat avec d’autres équipes, afin de mobiliser des compétences larges et variées et réunir les masses critiques nécessaires pour faire avancer les connaissances.

De plus, la recherche pour le développement est portée par l’ambition de contribuer au renforcement des capacités scientifiques du Sud dans le cadre de partenariat et en contribuant à la valorisation économique de la recherche au profit du Sud.

Enfin, les collaborations internationales s’imposent pour inscrire les travaux dans la compétition internationale de la recherche. Les co-publications avec les partenaires sont la garantie de la qualité des travaux produits.

Nouvelle convention

Convention signée entre l'AFD, l'IRD et l'Université de Paris 8

Partenariat - Mali

02 Avril 2010

Convention signée le 2 avril 2010 entre l'Agence Française de Développement (AFD), l'IRD et l'Université de Paris 8. Première convention de financement passée entre l'IRD et l'AFD au Mali. Elle permettra la mise en oeuvre du projet VULPOL "Vulnérabilités et politiques publiques au Mali : ...

En savoir plus

A propos des Jeunes équipes associées à l'IRD

JEAI

Le programme Jeunes Equipes AIRD a pour objectif de contribuer à l’émergence et au renforcement de nouvelles équipes de recherche dans les pays du Sud dans le cadre d’un partenariat scientifique avec une équipe de l’AIRD. Il s’adresse à des chercheurs et enseignants-chercheurs du Sud travaillant ...

En savoir plus

Expertise collégiale

L’énergie dans le développement de la Nouvelle-Calédonie (2010)

Quelles réponses à la dépendance énergétique et à la question climatique ?

Coordination scientifique :
Yves LE BARS (YLB Conseils), Elsa FAUGÈRE (Institut national de la recherche agronomique), Bernard MULTON (École normale supérieure de Cachan), Arthur RIEDACKER (Institut national de la recherche agronomique), Sébastien VELUT (Université de Paris 3)

© IRD L’énergie dans le développement de la Nouvelle-Calédonie

Dans un contexte de raréfaction des ressources en énergie fossile et de changements climatiques, la Nouvelle-Calédonie, qui n'est pas actuellement soumise au protocole de Kyoto, doit répondre aux préoccupations environnementales, et trouver les moyens d'une moins grande dépendance énergétique.

La consommation d'énergie de la Nouvelle-Calédonie est actuellement satisfaite par des moyens relativement traditionnels (fuel, gasoil, charbon), mais elle pourrait pratiquement doubler d'ici 2015. La consommation des industries minières et métallurgiques, en particulier, représentera alors la moitié de l'énergie primaire et les deux tiers de l'électricité. Par ailleurs, plus de 80% de l'électricité est produite par des combustibles fossiles, donc génère du CO2.

Même si les données manquent, on peut estimer qu'entre 1997 et 2007, les émissions de gaz à effet de serre ont augmenté en Nouvelle-Calédonie de 60%, ce qui, rapporté au nombre d'habitants, la placerait ainsi parmi les plus gros émetteurs du monde. Dans un environnement régional en évolution, marqué notamment pas l'adhésion de l'Australie au protocole de Kyoto sur le climat, la présente expertise collégiale vient éclairer les principaux enjeux de la sécurité énergétique (dont la réduction des émissions de gaz à effet de serre) et de l'insertion régionale de la Nouvelle-Calédonie à travers la question énergétique.

Télécharger le document (PDF, 377 Ko)